Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 juillet 2011 2 19 /07 /juillet /2011 08:46

lundi 18 juillet, au départ de Pineta, visite au Mont Perdu par la face Nord. Entrée sur le glacier par la cheminée de la VN du versant puis traversée sur le gradin rocheux pour aller chercher les séracs : la partie droite est plutôt saine. Une petite longueur à 80° en sorbet puis la remontée du glacier jusqu'au col Oriental. La rimaye passe bien (cf photo). On peut bien sûr gagner ce col directement en traversant le glacier ss le crochet par les séracs... dans ce cas, c'est tout en neige.  Sortie sur la crête E par la fin de l'itinéraire des Esparrets : 2 longueurs en rocher moyen dans le III/III+ (1 relais sur pitons en place). La crête E est dépourvue de difficultés jusqu'au sommet.

Descente par la VN jusqu'au lac glacé (quasi tout en neige), remontée au col du Cylindre et redescente par la VN du versant N puis le sentier du balcon de Pineta. 7h base / base.

Coté matos, un brin de 50 m. qq stoppers pour la sortie et qq broches pour l'entrée (+ matos de progression glaciaire).

Face Nord du Mont Perdu 700 m. / AD : topo dans Passages Pyrénéens (consultez la description de l'éperon des Esparrets pour la sortie).

Charles

photos : 1 à 4 différentes vues des séracs du bas de la face, 5 rimaye du col oriental.

seracsmtperdu02

seracsmtperdu03

seracsmtperdu01

seracsmtperdu05

seracsmtperdu04

Repost 0
8 juillet 2011 5 08 /07 /juillet /2011 22:42

vendredi 8 juillet, visite à un motif qui s'est rappelé à moi mardi dernier depuis le Turon : la face Ouest du Grand Halharisès.Départ du val d'Estaragne, approche via le col du même nom en 1h30.

Parti avec très peu d'infos sur les voies existantes (si qq en a d'ailleurs..), j'ai suivi un cheminement repéré sur une image. J'ai trouvé un relais après 2 longueurs... et quelques autres plus haut ! Peut être s'agit-il en partie d'une voie mentionnée sur le topo de P. Ravier nommée Quai des Brumes. En tout cas pas si vieux en la présence de spits sur certains relais. L'ensemble s'étire sur 6/7 longueurs (250 m. de deniv ) pour une difficulté globale autour de D selon moi. Le granit est bon à excellent même dans les zones les plus faciles. L'escalade roule bien, compter 2 ou 3h max.

Descente par la VN du Gd Halharisès jusqu'au col d'Estaragne d'où l'on retrouve l'approche de l'aller et la voiture en 1h30.

Prévoir un encordement à 50m, un jeu de camalots du 0.3 au 2 et quelques stoppers moyens et grands. Pitons et marteau inutiles. Soleil à partir de 13h dans la face.

En résumé, une petite voie sympa abordable sur du bon caillou.

Charles

topo ICI

photos : 1 face Ouest du Grand Halharisès // 2 comité d'accueil // 3 dans L2 // 4 dans L3 // 5 // au dessus de R3

hala4

hala5

hala3

hala2

hala1

Repost 0
2 juillet 2011 6 02 /07 /juillet /2011 09:23

vendredi 1er juillet, visite de la dernière née des voies du Quayrat avec Marco en face Sud Ouest. Aqueras montanhas (500 m. / TD) propose une belle envolée sur ce secteur moins visité que la proche face Ouest. Les difficultés sont plutôt homogènes avec une longueur clé beaucoup plus dure. Rocher encore bien licheneux par endroits mais ça devrait s'arranger avec le nombre de répétitions de l'itinéraire. Quant aux cotations, elles devraient s'affiner là encore avec le passage, vers le haut ou le bas selon les longueurs...

Compter 1h45 d'approche depuis le refuge d'Espingo (approche idem face Ouest, longer un peu plus les parois). Attaque facile à localiser avec le topo, un grand cairn la matérialise. 5h30 jusqu'au sommet pour la voie puis descente par la VN du Quayrat (3h jusqu'à Astau).

Coté matériel, prévoir 10 paires (surtout des rallongeables), un encordement à 50 m., un jeu de camalots du 0.3 au 2 (répéter le 1). Crampons et piolet inutiles.

Une jolie nouveauté, merci aux ouvreurs. Cette voie devrait devenir rapidement classique compte tenu de l'équipement et du niveau à l'image de sa voisine des Spijeoles Adishatz.

Charles

topo : chez Jean Pierre Pujolle

photos : L5 // L1 // L4 // face Est des Spijeoles

blog2

blog3

blog4

blog1

Repost 0
9 juin 2011 4 09 /06 /juin /2011 15:20

Jeudi 9 juin, petit tour matinal à l'éperon Nord du Pène Esperracade (300 m / PD+), sommet situé entre le Bugatet et le Méchant dans le massif du Néouvielle.

Solitude garantie dans ce vallon de Bassia Gran... L'escalade... bon, c'est une voie Ravier mais c'est pas inoubliable ! Le motif est esthétique mais la grimpe plutôt quelconque entre terrasses herbeuses à répétition et ressauts schisteux farcis de lichen.. (mouillé le lichen SVP !). Cela dit le rocher est acceptable. L'intérêt réside dans le cadre ; si les difficultés sont modestes, l'assurage dans ce terrain peut poser problème, pas forcément un bon plan pour se faire la main. Pas d'équipement en place.

Prévoir crampons et piolet pour le couloir de descente peu avant la brèche W du Bugatet.

Charles

topo : escalades en vallée d'Aure, P. Ravier, ed. Cairn

images : l'éperon N évident // ambiance à mi voie // Bugatet peu avant le couloir de descente

pene espe1

pene espe3

pene espe2

Repost 0
16 mai 2011 1 16 /05 /mai /2011 16:53

Lundi 16 mai, parcours du discret couloir de Barroude au pic de la Géla (D / 350 m.) en cordée avec Steph. Belle ambiance AOC Ravier dans cette voie très encaissée (surtout le bas) mais conditions justes. Le topo annonçait un peu de mixte, on a eu du rab.

Approche en 2h depuis Piau via la Hourquette de Chermentas. Très bonnes conditions de regel, neige béton. Tous les ressauts potentiellement en glace dans le Mousel sont secs. Compter en tout 4 longueurs de mixte en l'état avec un passage plus dur que décrit sur le papier. Sortie ludique sur corniche déversante en neige béton. 4h pour la ligne de l'attaque au sommet (100 m d'arête facile de la sortie du couloir à la cime).

Descente par la VN du pic de la Géla sur le vallon du Badet en 1h30.

Si le voyage vous tente, prévoir dans les bagages 3 pitons (2 unis et 1 V courte), qq stoppers et camalots (0.3 à 1).

Charles

topo : mousel ou site web refuge de Barroude

gela4

gela3

gela5

gela2-copie-1

gela1

photos : Gerbats au levant // dernière longueur pour Steph // mi chemin // départ couloir // face N Mont Perdu encore appétissante.

Repost 0
8 février 2011 2 08 /02 /février /2011 19:49

mardi 8 février, en cordée avec Marco, parcours de la plus sexy des lignes de la Tallada, l'hypergoulotte 90-60-90 (250 m. / TD sup) en face NW. Escalade sulfureuse dès pénétration dans la goulotte...  Conditions excellentes entre glace plastique et neige polystirène (quick, quick...) tout au long de cette magnifique voie. Peu de mixte excepté la sortie de la dernière longueur. Nous ne sommes pas sortis au sommet vu les conditions nivo de la grande pente Nord à traverser pour rejoindre la sortie de l'Inserso (neige plaquée sur poudre ; possibilités d'assurage médiocre). Descente en rappel (équipés) dans la goulotte. Pas de matériel en place dans la ligne exceptés les relais et 1 piton en L1 ; les rives de la goulotte se prête assez bien à la pose de coinceurs même si c'est parfois aéré. Encordement à 60 m. conseillé pour éviter de monter un relais intermédiaire en dernière longueur. En l'état, broches et pitons inutiles, prévoir un jeu de stoppers et un jeu de camalots C3 vert, rouge, jaune et C4 0.3 à 0.75. 4h base base pour la goulotte.

Matériel d'approche inutile, une bonne trace mène au pied de la face en moins de 2h, 1h15 pour le retour. Journée 3*** !

Charles

topo : Mousel

P1030206

face

P1030207

P1030215

P1030223

photos : 1 - L1 / 2 - face NW de la Tallada, l'hypergoulotte au centre / 3 - L1 / 4 - L3 / 5 - L5

Repost 0
4 février 2011 5 04 /02 /février /2011 19:01

Ce vendredi 4 février, journée cascade à Barrossa avec Baptiste. Journée goulotte en fait avec le parcours d'Arapahoe (130 m. / 4 / M4) et du couloir Lorién (170 m. / 4). Deux itinéraires très élégants en goulotte assez soutenus dans l'ensemble en très bonnes conditions aujourd'hui.

Approche en 1h15 (piste dénneigée cause chantier hydrolélectricité et ensuite bonne trace, matériel d'approche pas indispensable).

Dans Arapahoe, 2 longueurs de glace (changeante, tendre à cassante) et une longueur de mixte ludique (protections OK). Tous les relais sont équipés rappel sur goujeons ou arbres, même vu 2 plaquettes dans une longueur... no comment. Prévoir 5 broches, C3 vert et rouge, C4 0.4). Descente dans la voie.

Dans Lorién, départ en neige, puis 3 longueurs de glace plaisir sorbet. Tous les relais sont là encore équipés sur goujeons ; descente dans la voie. Prévoir 5 broches.

Retour en 45 mn à la voiture, super journée !

Les classiques Oceano Pacifico, Espluca et Bachetas sont également en très bonnes conditions.

Charles

topo : Escalada en hielo Bielsa d'I.Cabo (en vente à la station service de Parzan)

P1030193

 

P1030195

 

P1030196

 

P1030190

 

photos :  1 -  L1 corredor Lorién / 2 - L2 Lorién / 3 - les classiques / 4 - L1 Arapahoe

Repost 0
14 janvier 2011 5 14 /01 /janvier /2011 20:40

vendredi 14 janvier, en compagnie d'Henri, direction la face Nord du pic Feixant dans le vallon des Mulleres. Tentive à la Cheminée Nord vite avortée (neige plaquée sans cohésion, pas de glace) ; plan B au couloir Nord (350 m. AD) aux difficultés beaucoup plus modestes mais en conditions acceptables aujourd'hui.

Approche en 3h depuis l'Hospital de San Nicolau (sortie Sud tunnel Vielha). Neige portante jusqu'aux sous pentes de la face Nord où c'est crouté et pénible à tracer... Dans le couloir, conditions de neige meilleures (grains fins compactés), ça ne brasse pas trop. 2 longueurs de mixte à la sortie animent la fin de l'ascension : difficultés plus élevées que dans le Mousel mais bien protégeables (pas mal d'équipement en place ; qq stoppers ou camalots 0.3 à 0.75  pour compléter).1h30 dans le couloir.

Descente par la VN du Feixant  ok jusqu'à la brèche entre Tallada et Feixant puis de nouveau fastidieuse dans la neige croutée jusqu'au couloir des contreforts de la Tallada. 3h jusqu'à la voiture.

Dans le secteur, les couloirs classiques du pic del Mig de la Tallada sont bien remplis et doivent être en conditions correctes ; les goulottes de la facette NW sont encore maigres ; les cascades du contreforts ne sont pas grimpables.

Charles

topo : Mousel

 

P1030141

 

P1030112

 

P1030134

 

FEIXANT 2011 010

photos : 1 dans le mixte de sortie ; 2 face Nord du Feixant  ; 3 milieu du couloir ; 4 idem image1

Repost 0
3 janvier 2011 1 03 /01 /janvier /2011 19:05

lundi 3 janvier, visite au couloir Nord du Margalide (250 m. / TD ?) dans le massif de la Maladeta. Conditions excellentes dans cette ligne à l'ambiance très alpine. Isolement marqué, personne dans le quartier ce jour.

Approche à ski depuis l'hospital de Benasque en 4h sur une bonne trace tout le long.

Le couloir : rimaye facile mais ouverte ; bonne trace dans les sections neigeuses et neige polystirène/glace tendre (de la quick ! ) dans les sections raides, le top ! Pratiquement pas de mixte et une cotation globale qui ne semble pas coller... à revoir vraiment à la baisse vu les condis.  Coté matos, prévoir 2/3 broches courtes et qq stoppers, la voie est pas mal équipée... Tous les relais bétons équipés rappels (goujeons, spit, pitons...) et qq sangles et points ds les longueurs, prévoir 2 x 50 m pour atteindre systématiquement les relais ; ça passe tout juste avec 2 x 30 m pour franchir les sections raides et désescalader jusqu'au relais suivant (je me suis fier au topo en ligne chez Passe Murailles). 2h base/base pour le couloir et le sommet.

Descente à ski en 1h30 par le même itinéraire, même un peu de poudre sur le glacier des Tempêtes ! Plus bas, c'est fritté et froid puis crouté puis transfo... Vraiment une journée splendide !

Pour info, les classiques des Aigualluts sont formées (cf photo 4), compter 1h30 d'approche depuis le terminus ; excellentes traces (même à pied) jusqu'au secteur.

 

Charles

 

P1030049

 

P1030101

 

P1030070

 

P1030104

 

photo 1 : le pic des Tempêtes s'embrase

photo 2 : le Margalide et la goulotte Nord

photo 3 : dans la goulotte

photo 4 : cascades des Aigualluts

 

topo : Mousel (épuisé) course 12.9 // web Passe Murailles

Repost 0
2 décembre 2010 4 02 /12 /décembre /2010 18:49

P1020999Jeudi 2 décembre, première session de glace de la saison avec Bapt. à la Dorada, un petit spot méconnu au fin fond de la vallée d'Aure.. Conditions de glace hétérogènes : plutôt sèche dans le raide et bien dure ; plutôt pourrie en surface par la neige de cette nuit dans les zones plus couchées. Avec un peu de nettoyage, c'était qd même sympa. 2 cordées espagnoles pour partager les lignes, assez calme donc. Les grandes cascades sont formées mais ss doute un peu maigres par endroits... Coté espagnol, c'est tout platré de neige...

Charles

Repost 0