Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 juillet 2011 2 19 /07 /juillet /2011 08:46

lundi 18 juillet, au départ de Pineta, visite au Mont Perdu par la face Nord. Entrée sur le glacier par la cheminée de la VN du versant puis traversée sur le gradin rocheux pour aller chercher les séracs : la partie droite est plutôt saine. Une petite longueur à 80° en sorbet puis la remontée du glacier jusqu'au col Oriental. La rimaye passe bien (cf photo). On peut bien sûr gagner ce col directement en traversant le glacier ss le crochet par les séracs... dans ce cas, c'est tout en neige.  Sortie sur la crête E par la fin de l'itinéraire des Esparrets : 2 longueurs en rocher moyen dans le III/III+ (1 relais sur pitons en place). La crête E est dépourvue de difficultés jusqu'au sommet.

Descente par la VN jusqu'au lac glacé (quasi tout en neige), remontée au col du Cylindre et redescente par la VN du versant N puis le sentier du balcon de Pineta. 7h base / base.

Coté matos, un brin de 50 m. qq stoppers pour la sortie et qq broches pour l'entrée (+ matos de progression glaciaire).

Face Nord du Mont Perdu 700 m. / AD : topo dans Passages Pyrénéens (consultez la description de l'éperon des Esparrets pour la sortie).

Charles

photos : 1 à 4 différentes vues des séracs du bas de la face, 5 rimaye du col oriental.

seracsmtperdu02

seracsmtperdu03

seracsmtperdu01

seracsmtperdu05

seracsmtperdu04

Repost 0
8 juillet 2011 5 08 /07 /juillet /2011 22:42

vendredi 8 juillet, visite à un motif qui s'est rappelé à moi mardi dernier depuis le Turon : la face Ouest du Grand Halharisès.Départ du val d'Estaragne, approche via le col du même nom en 1h30.

Parti avec très peu d'infos sur les voies existantes (si qq en a d'ailleurs..), j'ai suivi un cheminement repéré sur une image. J'ai trouvé un relais après 2 longueurs... et quelques autres plus haut ! Peut être s'agit-il en partie d'une voie mentionnée sur le topo de P. Ravier nommée Quai des Brumes. En tout cas pas si vieux en la présence de spits sur certains relais. L'ensemble s'étire sur 6/7 longueurs (250 m. de deniv ) pour une difficulté globale autour de D selon moi. Le granit est bon à excellent même dans les zones les plus faciles. L'escalade roule bien, compter 2 ou 3h max.

Descente par la VN du Gd Halharisès jusqu'au col d'Estaragne d'où l'on retrouve l'approche de l'aller et la voiture en 1h30.

Prévoir un encordement à 50m, un jeu de camalots du 0.3 au 2 et quelques stoppers moyens et grands. Pitons et marteau inutiles. Soleil à partir de 13h dans la face.

En résumé, une petite voie sympa abordable sur du bon caillou.

Charles

topo ICI

photos : 1 face Ouest du Grand Halharisès // 2 comité d'accueil // 3 dans L2 // 4 dans L3 // 5 // au dessus de R3

hala4

hala5

hala3

hala2

hala1

Repost 0
5 juillet 2011 2 05 /07 /juillet /2011 19:33

mardi 5 juillet, journée parfaite pour passer du temps en montagne...

Départ tardif de Cap de Long en direction de l'arête Est du Turon de Néouvielle (D inf / 350 m). Jolie course d'arête qui semble la jumelle de la Ferbos depuis Cap de Long. Certains passages sont plus soutenus que dans cette dernière. Le granit est bon à très bon. Peu d'équipement en place (2 pitons croisés dans les passages clés). A choisir l'arête Sud toute proche m'a laissé des souvenirs plus enthousiaste mais ça reste qd même sympa.

Suite du périple vers le pic des Trois Conseillers en traversée depuis le Turon, arête facile.

Descente par la vire Batan : rimaye quasi inexistante cette année, piolet léger utile.

Remontée au Néouvielle par l'éperon Sud (AD sup / 350 m.) L'attaque est évidente au niveau d'une plaque de quartz (cf topo). Un spit de relais en place à 40/50 m et 1 piton dans le départ de la longueur suivante et c'est tout (c'est trop?). Là encore, ça ne semble pas très classique... Après les 2/3 premières longueurs, on remonte une échine avec un peu de verdure mais toujours du granit impécable. Le tiers supérieur permet de sortir avec le sourire, on y trouve les plus beaux passages. Accès original au Néouvielle mais franchement, l'arête des 3 conseillers est plus homogène en qualité dans ce niveau ; pour collectionneurs...

Fin de la vuelta du jour par la traversée Ouest Est du Ramougn (PD)  et retour à Cap de Long via le pas du Gat.

7h base/base, bonne activité !

Charles

topos : escalade en vallée d'Aure P. Ravier

photos : 1 joli caillou // 2 pic Long et Mont Perdu // 3 passage clé arête Est Turon // 4 et 5 Tiers supérieur éperon Sud Néouvielle / 6 jonction arête W Ramougn

3000 06

3000 01

3000 02

3000 04

3000 03

3000 05

Repost 0
Published by Charles
commenter cet article
2 juillet 2011 6 02 /07 /juillet /2011 09:23

vendredi 1er juillet, visite de la dernière née des voies du Quayrat avec Marco en face Sud Ouest. Aqueras montanhas (500 m. / TD) propose une belle envolée sur ce secteur moins visité que la proche face Ouest. Les difficultés sont plutôt homogènes avec une longueur clé beaucoup plus dure. Rocher encore bien licheneux par endroits mais ça devrait s'arranger avec le nombre de répétitions de l'itinéraire. Quant aux cotations, elles devraient s'affiner là encore avec le passage, vers le haut ou le bas selon les longueurs...

Compter 1h45 d'approche depuis le refuge d'Espingo (approche idem face Ouest, longer un peu plus les parois). Attaque facile à localiser avec le topo, un grand cairn la matérialise. 5h30 jusqu'au sommet pour la voie puis descente par la VN du Quayrat (3h jusqu'à Astau).

Coté matériel, prévoir 10 paires (surtout des rallongeables), un encordement à 50 m., un jeu de camalots du 0.3 au 2 (répéter le 1). Crampons et piolet inutiles.

Une jolie nouveauté, merci aux ouvreurs. Cette voie devrait devenir rapidement classique compte tenu de l'équipement et du niveau à l'image de sa voisine des Spijeoles Adishatz.

Charles

topo : chez Jean Pierre Pujolle

photos : L5 // L1 // L4 // face Est des Spijeoles

blog2

blog3

blog4

blog1

Repost 0
9 juin 2011 4 09 /06 /juin /2011 15:20

Jeudi 9 juin, petit tour matinal à l'éperon Nord du Pène Esperracade (300 m / PD+), sommet situé entre le Bugatet et le Méchant dans le massif du Néouvielle.

Solitude garantie dans ce vallon de Bassia Gran... L'escalade... bon, c'est une voie Ravier mais c'est pas inoubliable ! Le motif est esthétique mais la grimpe plutôt quelconque entre terrasses herbeuses à répétition et ressauts schisteux farcis de lichen.. (mouillé le lichen SVP !). Cela dit le rocher est acceptable. L'intérêt réside dans le cadre ; si les difficultés sont modestes, l'assurage dans ce terrain peut poser problème, pas forcément un bon plan pour se faire la main. Pas d'équipement en place.

Prévoir crampons et piolet pour le couloir de descente peu avant la brèche W du Bugatet.

Charles

topo : escalades en vallée d'Aure, P. Ravier, ed. Cairn

images : l'éperon N évident // ambiance à mi voie // Bugatet peu avant le couloir de descente

pene espe1

pene espe3

pene espe2

Repost 0
16 mai 2011 1 16 /05 /mai /2011 16:53

Lundi 16 mai, parcours du discret couloir de Barroude au pic de la Géla (D / 350 m.) en cordée avec Steph. Belle ambiance AOC Ravier dans cette voie très encaissée (surtout le bas) mais conditions justes. Le topo annonçait un peu de mixte, on a eu du rab.

Approche en 2h depuis Piau via la Hourquette de Chermentas. Très bonnes conditions de regel, neige béton. Tous les ressauts potentiellement en glace dans le Mousel sont secs. Compter en tout 4 longueurs de mixte en l'état avec un passage plus dur que décrit sur le papier. Sortie ludique sur corniche déversante en neige béton. 4h pour la ligne de l'attaque au sommet (100 m d'arête facile de la sortie du couloir à la cime).

Descente par la VN du pic de la Géla sur le vallon du Badet en 1h30.

Si le voyage vous tente, prévoir dans les bagages 3 pitons (2 unis et 1 V courte), qq stoppers et camalots (0.3 à 1).

Charles

topo : mousel ou site web refuge de Barroude

gela4

gela3

gela5

gela2-copie-1

gela1

photos : Gerbats au levant // dernière longueur pour Steph // mi chemin // départ couloir // face N Mont Perdu encore appétissante.

Repost 0
12 mai 2011 4 12 /05 /mai /2011 09:43

mercredi 11 mai, dernière session ski de la saison au Vignemale avec Steph et Laurent. Montée aux Oulètes de Gaube la veille par la vallée d'Ossoue. Accès au barrage en voiture. Ensuite, compter 40 mn de portage pour chausser au dessus de la cascade. La gorge permet de monter skis aux pieds jusqu'à l'aplomb de la crête issue du petit Vignemale. De là, 20' de portage pour basculer sous Baysselance et ne plus quitter la neige qu'à 5' du refuge (3h).

Départ nocturne avec un regel correct à skis. Montée au col des Oulètes puis skis sur le sac, parcours de la partie basse de l'arête de Gaube jusqu'à la cuvette du Clot de la Hount. Ascension du versant par le couloir Ledormeur : ça brassait un peu, la chute de neige de samedi dernier ayant juste crouté. De la sortie du couloir, traversée à niveau vers le col de Cerbillona (terrain mixte facile mais expo, un peu de glace, un peu de rocher, bcp de neige).(5h)

Descente directe du glacier d'Ossoue vu l'état déjà avancé de la neige donc pas de sommet. Premier plateau lisse et neige tranfo impec puis pourrie à la rupture de pente du glacier jusqu'à retrouver plus bas de la neige de névé plus portante mais toute creusée... Bref pas du grand ski mais une belle balade !

Coté alpi, nombreuses cordées en partance pour les Séracs du Petit Vignemale ; la goulotte Lechêne est tartée de neige, difficile de dire si c'est bon. Coté Clot, le couloir et la goulotte semblent jouables.

Charles

DSCN2739

nb1

DSCN2757-copie-1.JPG

Repost 0
Published by Charles
commenter cet article
9 mai 2011 1 09 /05 /mai /2011 19:08

Quelques images de glisse entre Briançon et La Grave dans les Alpes Latines ce mois d'avril...

 

blog 1779

4-copie-1

3-copie-1

1-copie-1

P1030962

P1030844

2-copie-1

P1040010

Repost 0
7 avril 2011 4 07 /04 /avril /2011 19:21

Au bénéfice des belles matinées de la semaine du 5 au 7 avril , le versant W du pic de Piau offre encore son terrain de jeu à ses amants. Le versant reste skiable sur les pâles W et l'itinéraire classique, ailleurs, de grosses coulées ont labouré le terrain. Retour un peu denneigé par endroit mais ça reste valable.

Regel nocturne correct depuis mardi dernier, en revanche, dès que le soleil touche la neige, elle se transforme en un rien de temps. Du coup, on jongle d'une orientation à l'autre pour tirer parti des condis printanières  jusqu'à 13h, après, ça freine beaucoup...

Pour info, le versant N de Piau est sinistré au 3/4 par les déclenchements de ces derniers jours ; la neige pourrie est partie jusqu'au sol sur l'essentiel du mur du pic. La croute de regel reste assez mince : environ 5 cm, en dessous ça reste pourri... mieux vaut être matinal ces temps ci.

 

Charles

Repost 0
3 avril 2011 7 03 /04 /avril /2011 11:26

samedi 2 avril, toujours avec Laurent, direction le Perdiguère via le vallon de Literole. Course longue mais facile avec une section d'arête esthétique au final. Compter 40' de portage depuis la route pour chausser les skis (bon sentier, on trouve la neige à 1900 m). Regel correct, couteaux indispensables. Montée jusqu'au lac de Literole en suivant sensiblement le même itinéraire que l'été (rive gauche du vallon). Du déversoir du lac, remonter le versant oriental du Perdiguère (qq passages délicats à skis) puis la crête qui la prolonge jusqu'à l'antécime E. On poursuit à skis sur l'arête jusqu'à une zone mixte facile, la fin skis sur le dos jusqu'au sommet principal (Crampons et piolet utiles).

Descente à skis du sommet en face Sud, on arrive à graviter sous l'arête E pour récupérer le versant E et skier l'itinéraire de montée. Neige de printemps tout le long, un poil dure au départ puis transfo sur qq cm, du très bon ski jusqu'aux dernières pentes avant la cabane de Literole où la neige était pourrie. 30' de portage pour finir...

Pour info, départ à 5h30, sommet à 10h30, descente entre 11h et 12h, arrivée en bas à 12h30 ; compter environ 1700 m de D+.

Charles

perdiguere5

perdiguere3

perdiguere4

perdiguere2

perdiguere1

images : versant E du Perdiguère, attention aux cailloux à la descente..., aux abords du lac de Literole, les Posets versant de la Paul, arête E du Perdiguère

Repost 0