Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 janvier 2012 4 19 /01 /janvier /2012 21:58

Mardi 17 et mercredi 18 janvier, départ pour l'aventure à coté de la maison avec Baptiste ! L'idée était de tenter une ligne repérée il y a quelques temps dans la belle et lointaine face Sud Est du pic de Lustou. La réalité sera au delà de nos espérances ! 12 longueurs soutenues de grimpe baignées de soleil dans le fin fond du Louron... Dément ! Les Dessous du Lustou (450 m / ED inf) nous aurons comblés.

Approche depuis Pont de Prat et la vallée de la Pez. Après 3h de marche, on pose le bivouac à la jonction avec l'itinéraire de descente. Encore une heure de marche au petit matin et nous voilà à la rimaye... décidément cet hiver... ça passe à droite dans le rocher après qq cascades... Ensuite, 2 longueur en neige et glace déposent au pied de la longueur clé : la ligne idéale, c'est le cigare de la goulotte mais il était trop fin... ça passe en mixte à droite (exposé). Encore 2 longueurs magiques en glace au soleil puis une section mixte raide sur 3 longueurs. Des pentes neigeuses permettent de rejoindre le couloir de sortie où la glace refait son apparition.. 7h pour ce premier parcours, peut être un peu moins pour une répétition. Coté matos, on a utilisé 8 broches, un jeu de C3, un jeu de C4 du 0.3 au 2, un petit jeu de stoppers, 7/8 pitons variés (uni et lames surtout). Aucun équipement en place.

Descente par l'arête Nord du Lustou jusqu'à un col évident à environ 2700 m. De là, on bascule à l'E pour retrouver le versant Pez et le bivouac. Reste à rejoindre les lumières de Pont de Prat. 3h30 du sommet.

D'un avis partagé, cette voie est une petite pépite entre esthétisme, difficulté, engagement..elle a tout d'une grande !

Charles

topo ICI 

images : L2 // L4 x2 // L3 le crux // L7 // L4 // tracé dans la face SE // bivouac

lustou05

lustou03

lustou06

lustou04

lustou02

lustou07

lustou01

lustou08

Repost 0
Published by Charles
commenter cet article
17 janvier 2012 2 17 /01 /janvier /2012 08:57

Lundi 16 janvier, retour vers la vallée des Mulleres avec Carlos. Parcours de la goulotte la Guillotine (200 m. / TD sup) en face NW du pic del Mig de la Tallada. Conditions justes pour grimper cette belle ligne : qualité de neige changeante (de la quick à la poudre) et plaquages un peu précaires par moment. Beaucoup plus de mixte qu'en conditions optimales. Du coup, c'est plus difficile que ne le décrit le topo du Mousel. Approche en 1h30 sur une neige portante de A à Z, parfait.

L1 : Attaque de la voie par la branche de gauche (goulotte des Margoulins) (70/80°), piton de relais laissé à retaper (on n'a pas pu le sortir complètement) ; la branche de droite pose problème avec un verrou en neige pulvérulente très délicat sur 2/3 mètres (ceci dit, la neige s'arrange vite au dessus, on l'a constater dans les rappels). L2 : droit dans la goulotte sur 7/8 mètres puis traverser à droite dans du mixte pour retrouver la goulotte principale (70/80° max avec pas mal de pas mixtes longueur soutenue). L3 : départ assez sec mais pas inintéressant... puis grimpe mixte jusqu'en haut d'une cheminée (sèche en rocher pourri) (80° max / V mixte). L4 : neige à 45/50 avec qq pas mixtes de III/ IV. Descente en rappel ; on a renforcé R3 et R4, c'était pas du luxe...

Matériel utilisé : Camalots du 0.3 au 2, jeu complet de C3, jeu de stoppers, 4/5 pitons variés.

5h pour la voie ! (on a pas fait pété le chrono...) Retour à la voiture en 1h.

Charles

topo : mousel (cf Woodstock 69 erratum) et ICI

images : L2 // L1 de gauche // L2 // L3 // la ligne.

wood03

wood04

wood01

wood02

wood05

Repost 0
Published by Charles
commenter cet article
13 janvier 2012 5 13 /01 /janvier /2012 16:13

Vendredi 13 janvier, pèlerinage au Campbielh ou plutôt sa pointe Sud 3157 et sa face Est au départ de Piau.

Le cheminement que j'ai choisi (1000 m. / D inf) débute par le couloir de la voie originale de la face (juste au Nord de l'éperon Ravier) : ça débute par une rimaye légèrement déversante (oui, oui!) bien conne à passer franchie par la droite (voir photo ; le passage ne fait que 2 mètres mais c'est le pas le plus dur de tout l'itinéraire). Ensuite un couloir de neige classique s'anime de 3 courts ressauts en glace jusqu'à 70°.

Lorsque le couloir se couche et file vers la grande pente de neige médiane, tirer à gauche vers une série de ressauts en glace (70° max, une longueur).

Arrivé sur la pente médiane, tirer à gauche pour remonter un couloir aboutissant sur la section neigeuse de l'éperon Ravier (45° avec une courte goulotte mixte facile cf photo). On débouche sur une arête secondaire, la remonter jusqu'à jonction avec l'éperon. Le suivre jusqu'à la grande corniche de neige, là où il se perd et prendre pied dans un couloir à gauche du bastion rocheux sommital de la pointe 3157. Il débouche tout près du sommet sur l'arête de Lentilla.

Bonnes conditions de neige portante dans l'ensemble même si ça brassait un poil sur l'éperon Ravier. Glace assez sèche et cassante. Belle course recommendable, aucun matos en place. Prévoir qq stoppers, 2,3 pitons et 2 broches.

Descente inespérée dans le couloir SW à ski : neige froide compactée portante, si ça vibre un peu, c'est quand même très skiable. Repeautage après une grande traversée sous l'éperon W de la pointe 2882 et le Lenquo à environ 2500 m. pour basculer 100 m. plus haut au Port de Campbielh et trouver qq pentes transfo sympa à skier. A la jonction avec l'itinéraire du Lenquo, la neige est à nouveau dure et trafollée pour tout arranger... 6h base/base.

Charles

images : tracé de la voie (certaines sections sont cachées sur l'image) / la rimaye de m.../ dans les ressauts d'en bas / ressaut médian / couloir et pas mixte avant éperon / sur l'ep. Ravier / couloir SW de descente tout lisse...

campbielh1

campbielh7

campbielh6

campbielh5

campbielh4

campbielh3

campbielh2

Repost 0
Published by Charles
commenter cet article
8 janvier 2012 7 08 /01 /janvier /2012 16:44

Dimanche 8 janvier, collective au pic de Sarrouyes par sa face Est avec Vivi, Bruno et Yo. Départ pas trop matinal avec les remontées de Val Louron pour basculer dans le vallon de Sarrouyes tout frais (forfait piéton 5 E). Neige dure au départ de la descente qui mène à la cabane puis des restes de poudre...

Montée par la face Est au mieux en louvoyant entre les ressauts les plus raides, nous sommes sortis au col situé au Sud du sommet principal. Couteaux optionels ce matin. Descente sur les coups de midi sur une neige globalement croutée mais skiable en appuyant vraiment ses courbes. Toute la face dans cet état... ça n'a pas chauffé autant qu'espéré. Pas du grand ski mais pas pire !

Pour info, quelques cascades de Sarrouyes sont grimpables (cf photo).

Charles

topo : F.Cabo

photos : montée sous l'oeil de l'Estos / tracé / descente x 2 / cascades Sarrouyes

sarrouyes02

sarrouyes05

sarrouyes03

sarrouyes04

sarrouyes01

Repost 0
Published by Charles
commenter cet article
7 janvier 2012 6 07 /01 /janvier /2012 15:42

Samedi 7 janvier, retour sur le secteur de Lurgues et d'Aulon avec Virginie. Direction le Pène Grane et son beau vallon Sud Est. La neige a reculé en 2 jours à Lurgues à cause de la pluie de jeudi soir ; du coup, portage du parking à la cabane d'Espigaous (20'). Ensuite, c'est tout bon. Couteaux utiles bien sûr, certaines sections sont vitrifiées avant que le soleil ne s'active...

Descente à la bonne heure (sur les coups de 12h) le tiers du haut en neige froide frittée portante, un poil de neige croutée au milieu puis transfo printanière parfaite jusqu'à la cabane, du très bon ski globalement !

Dans un autre registre, le couloir E du Mailh d'Aulon semble à peu près rempli... Du monde un peu partout dans ce secteur aujourd'hui.

Charles

penegrane01

penegrane03

penegrane02

pengrane trace

Repost 0
Published by Charles
commenter cet article
5 janvier 2012 4 05 /01 /janvier /2012 16:35

Jeudi 5 janvier, virée à skis matinale à l'Arbizon avec Baptiste, Carlos et Chloé. Accès à Lurgues quasi sec. On chausse pratiquement à la voiture sur une neige bien reserrée par la nuit claire. Portage dans le bosquet de noisetiers sous la cabane d'Espigaous comme tjs par là. Couteaux utiles après la fontaine de Goulario. On a laissé les skis à la brèche d'Aurey pour finir avec les crampons à cause d'un vent assez violent en rafales.

Descente sur une neige très changeante sur les coups de 11h : croutée, plaques de neige fraiche fritée, dure, transfo dans les zones sud abritée du vent et sur la moitié inférieure de la descente.

Charles

arbizon01

Repost 0
Published by Charles
commenter cet article
4 janvier 2012 3 04 /01 /janvier /2012 13:17

voeux2012 hs

Repost 0
Published by Charles
commenter cet article
4 janvier 2012 3 04 /01 /janvier /2012 10:28

Mardi 3 janvier, superbe journée de ski dans les environs de Piau Engaly sur les flancs Est du pic de Bassia de Nère et la vallée de la Géla avec Yo et Baptiste. Le vent d'Ouest a un peu plaqué la neige fraiche dans les zones exposées (N/W), du coup les itinéraires Ouest du pic de Piau ne sont pas en super condis, du moins les moitié supérieures tous en neige dure. Par contre au S et à l'E, on trouvait hier des accus de neige légère bien sympa sous les planches (couloirs du Cantoural pex.).

On accède au col d'entrée des pentes E du Bassia de Nère skis au pieds en gravitant sous le sommet versant Badet puis en remontant qq mètres en escalier. Au bénéfice des remontées de la station, 2 rotations sur le secteur : l'une par les pentes SE rejoingnant Chermentas (entrée suffisament remplie), l'autre par le couloir verrouillant le bas de la combe (entrée du couloir dégarnie, un ressaut de glace dans le haut, inskiable... desescalade skis sur le sac, crampons et piolet utiles + corde)

Les pentes médianes jusqu'à l'entrée des gorges de la Géla en neige très changeante, un peu de tout ! Déchaussage dans les gorges pour le passage des Labasses et pour les 300 derniers mètres par manque de neige.

Charles

P1050160

P1050156

P1050168

P1050169

P1050165

Repost 0
Published by Charles
commenter cet article
17 décembre 2011 6 17 /12 /décembre /2011 09:34

Vendredi 16 décembre, petit hold up avant la chute de neige en face Nord du pic Feixant avec Henri ! Créneau météo suffisant pour aller grimper la goulotte Amor a primera vista (270 m / TD inf). Ligne pour les amants des Mulleres, le rapport entre l'approche et la grimpe n'étant pas très favorable ! Goulotte très esthétique qui rappelle l'hypergoulotte de la Tallada toute proche. Excellentes conditions dans la ligne : neige dure et glace tendre en formation, le top ! Difficultés inférieures aux renseignements de l'ouverture (cotée TD sup avec du mixte pour son premier parcours). Aucun passage mixte hier, neige et glace tout le long. Une section d'arête facile complète agréablement la course.

Approche en 3h... On trouvait la neige hier au dessus de la barre du secteur de cascades de glaceà environ 2200 m. Parcours de la voie en 3h de l'attaque au sommet. Descente en 2h30 par la brèche de la Tallada et l'itinéraire du matin.

Coté matos, nous avons utilisé un jeu de camalots du 0.3 au 1, un jeu de stoppers (avec des petits) et 6 paires. Selon les condis bien sûr, les broches et les pitons peuvent faire parti du fond de sac...

Charles

topo par ici

photos : L1//  L4 //  L2 // L5 // arête sortie // L5 // tracé voie (archive) // arête sortieAMOR 003

AMOR 5

AMOR 006

AMOR 02

AMOR 024

AMOR 04

trace amor

AMOR 03

Repost 0
Published by Charles
commenter cet article
12 décembre 2011 1 12 /12 /décembre /2011 10:26

Dimanche 11 décembre, direction le versant Sud des Monts Maudits. On choisit les belles pentes Sud du bassin Tempêtes/Margalide accessible encore facilement par la piste de la vallée de Ballibierna. Pas de soucis pour rejoindre le Pont de Coronas et le refuge des Pêcheurs.

Après 1h de portage (pff..), on chausse à 2300 m. On franchit rapidement le lac de Llosars ; de là, tirer au SE pour prendre pied dans un petit vallon que l'on remonte pour contourner des barres jusqu'à pouvoir grimper franchement au S en direction des sommets. Neige dure tout le long de l'ascension, couteaux utiles. Arrivée sur l'arête Tempêtes/Margalide skis aux pieds. Petit A/R au Margalide, section d'arête très esthétique (corde utile / PD en condis hivernales) puis retour au matériel et montée au pic des Tempêtes. On voulait chausser au sommet mais le départ manque un poil de neige encore, pas mal de rochers émergent. Du coup, on est descendu sur l'arête S jusqu'à une épaule neigeuse pour monter sur les skis.

Descente plutôt sympa dans l'ensemble sur une neige plus ou moins transfo (dégel limité en altitude à cause du vent), de mieux en mieux à mesure qu'on pert de l'altitude. Du bon ski vu ce qu'il y a à faire en ce moment ! Compter 7 à 8h base/base.

Charles

topo : idem article précédent.

images : tracé // levant sur les Posets // lac de Llosars // arête Tempêtes-Margalide // pente terminale Tempêtes // Aneto depuis arête S Tempetes // descente versant S Tempêtes // arête Salenques-Tempêtes // descente face aux Balliviernas.

temp03

temp01

temp02

temp05

temp04

temp06

temp08

temp07

temp09

Repost 0
Published by Charles
commenter cet article