Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 octobre 2010 5 15 /10 /octobre /2010 09:55

P1020783

mercredi 13 octobre, toujours avec Marco, toujours sur Riglos, direction le Fire et les énigmes de l'esthétique Spigolo Sud Est (TD sup / 300 m.), chef d'oeuvre de la cordée Rabada - Navarro.

Engagement, casse tête d'itinéraire, difficultés de poser des protections, rocher parfois délicat font de cette voie un morceau à ne pas sous estimer à l'égard des cotations plutôt modestes. Une ligne hallucinante pour l'époque !

Approche rapide du village : arrivé au pied du Fire, l'attaque se situe une dizaine de m en amont coté E au niveau d'un petit figuier ; une sangle blanchie à qq mètres du sol est bien visible.

Coté itinéraire, le topo de Luis Alfonso s'est avéré plutôt fiable même si les hésitations ont été nombreuses. Qq remarques qd même : fractionner L2, un relais au bout de la traversée ; attention au tirage dans L5. L6, monter droit au dessus du relais dans une fissure un peu herbeuse, clipper un piton sous un panza, le franchir et traverser à gauche pour rejoindre un dièdre avec un arbuste mort (pas évident du tout, traversée peu engageante). Le reste se décode pas mal. 

P1020768Au niveau de l'équipement, quelques goujeons aux relais et dans certains pas durs. Ceci dit, la plupart du temps, on se protège sur des  ponts de roche et des friends assez moyens en général. 8h pour le parcours de la voie (qq erreurs d'itinéraires, ça doit faire en 6h en optimisant)

Prévoir 14 paires (dont 8 rallongeables) + R, un jeu de camalots C4 du 0.3 au 2, un jeu de C3 du vert au jaune (ou aliens), un petit jeu de stoppers et pas mal de sangles.

Descente rapide en 30 mn par la VN coté W du Fire. De la Punta No Importa ou l'on sort, suivre la crête jusqu'à un cable menant à une brèche. Descalader coté W un couloir encombré de racines jusqu'à un ancrage de rappel (25 m.) Poursuivre par un sentier marqué en descendant à main gauche. Un autre rappel (corde en place) permet de franchir des gradins raide. On rejoint alors une trace dans des éboulis qui ramène sur le sentier d'approche du matin.

 

Charles

 

topo : chez Albert Castellet

photos : Marc dans les errances du Spigolo SE ; le Fire, esthétique et désirable.

Partager cet article

Repost 0

commentaires