Dimanche 21 avril, en compagnie d'Henri et Yo, essai gagnant au pic Feixant dans la Cheminée Nord (ED inf / 450 m.). Après 2 buts dans cette voie, le vieil adage ne s'est pas vérifié :-). Approche en 2h30, neige portante tout le long (pour info, on peut chausser les skis au dessus de la forêt / 30 mn de portage). Parti sans infos, on ne savait pas trop ce qu'on allait trouver... La première longueur difficile sur laquelle nous avions fait demi tour ne pose pas de soucis puisque... elle est sous la neige ! Du coup, un bout de rimaye permet de rentrer à moindre frais dans la voie. R1 rustique sous les spindrifts et purges de givre opaque non stop, pas vraiment le meilleur de la journée. L2 emprunte une cheminée verglacée hallucinante... La série de goulotte du haut de la voie est démente, la grande classe ! 

Bonnes conditions de glace et de neige dans l'ensemble même si certaines sections raides sont un peu aérées. Actuellement un peu plus facile que le topo de l'ouverture. La ligne ne restera pas grimpable très longtemps encore. L'ensemble est assez expo entre rocher compact et brochage compliqué. Quelques relais et pitons en place. Coté matos, voir le topo d'Albert Salvado, même si on a pas utilisé tout, ça doit bouger selon les condis.. 5h30 pour la voie, descente rapide en 1h30 sur une neige pas trop ramollie.

Charles

CHEMINEE NORD FEIXANT09

CHEMINEE NORD FEIXANT08

CHEMINEE NORD FEIXANT13

CHEMINEE NORD FEIXANT14

CHEMINEE NORD FEIXANT06

CHEMINEE NORD FEIXANT03

CHEMINEE NORD FEIXANT15

CHEMINEE NORD FEIXANT04


Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires

Samedi 20 avril, sortie du matin vers le tunnel de Bielsa sans idée précise. Avec la petite chute de poudre vendredi dernier et de belles éclaicies, c'est dans la face Ouest du Garlitz que ça se passe. La partie centrale n'est plus skiable, une coulée a partiellement ravagé le terrain. Sur la droite, ça passe très bien encore, on sort en bas par un goulet en diagonale un peu masqué quand on regarde la face. Neige dure saupoudrée de quelques centimètres de vendredi, du bon ski. Un peu plus d'accumulation dans les creux abrités du vent sous le Port de Bielsa.

Charles

garlitz04

garlitz03

garlitz01

garlitz02


Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Dimanche 7 avril, retour au col du Lenquo de Capo en tribu ! Toujours aussi bon, un sandwich et l'après midi à tracer sur Piau et l'envers W... une journée totale.

Charles

lenquo03

lenquo02

 


Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Samedi 6 avril, tour improvisé avec Baptiste du coté Boi/ Taull à la recherche du soleil. Au final, une balade sympa autour du Castellet de los Moros, montée plaisante par le vallon du Port de Rus et descente en powpow entre les pins dans le vallon de Moro.

Charles

taull1

taull2

taull3

taull5

taull6-copie-1


Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

samedi 30 et dimanche 31 mars, un peu de caillou et une bonne rouste avec Marc et les 2 Fred ! Après une journée de couennes à Tartareu près d'Os de Balaguer, le dimanche c'est longue voie à la Pared de l'Os à St Llorenç de Montgai dans Iris (160 m / 6c+ max). C'est tout équipé, de la belle grimpe sur un caillou très sculpté dans l'ensemble. 12 paires / encordement à 50 m.

Charles

stlorrenc1

stlorrenc2

stlorrenc3


Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Samedi 23 mars, parti pour l'Arbizon depuis Lurgues, la sortie s'arrêtera à la Brèche d'Aurey avant d'être noyé dans les nuages. On chausse toujours depuis la voiture, bon regel au dessus de la cabane d'Espigaous. Au dessus de 2300 m, une fine couche de fraiche de la nuit... Bon ski à la descente dans les pentes bien lisses : fond dur avec le saupoudrage au dessus de la fontaine de Goulario puis crème printanière et ski nautique pour finir dans les noisetiers.

Charles

arbizon2

arbizon1

arbizon3

arbizon4


Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Samedi 16 mars, presque une collective de l'ANT improvisée ! Direction le très classique Pas de Laubère très fréquenté comme toujours ! On chausse au village ; ça s'annonçait très bien coté ski avec la chute de jeudi encore froide et sèche au départ. Le temps de grimper, le vent SW avait cartonné le haut et le redoux qui l'accompagnait transformé en colle le bas... bref, du grand ski mais en bonne compagnie, on s'arrange de tout !

Charles

laubere05

laubere06

laubere04

laubere02

laubere03

laubere01


Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Dimanche 10 mars, visite d'un motif évident des hauts de St Lary, tellement évident que personne ou presque n'y va ! Le versant Nord du Lustou est en fait plus proche qu'il n'y parait. Départ de Val Louron, et hop, 5,50 euros et 20 mn plus tard on est déjà à 2100 m :-) . Descente sur le vallon de Sarrouyes puis repeautage jusqu'au point coté 2612 au dessus des lacs de Miares entre le Sarrouyes et ele Parraouis. Descente grande classe dans la powpow dans les pentes W du vallon de Lustou jusqu'au plateau vers 2200 m. Repeautage jusque sous le pic du Lustou dans la combe Nord à la cote 3000. Pas de sommet vu la météo douteuse, une éclaircie salvatrice m'a incité à profiter de belles conditions de descentes, tant pis pour le sommet. Descente magique... et retour par le même itinéraire (2 repeautages). Pour s'y retrouver en chiffres : 1700 de deniv+ et 5h AR de la voiture. Pas si loin !

Charles

(crédit photo ci dessous M.Bessone)

lustou vista

lustou

lustou2


Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Samedi 9 mars, sortie matinale depuis Piau et le Badet. Malgré la chaleur, la neige était toujours sèche dans la combe Nord de Gravaris... Pas de regel et neige daubée sous les 2200 m.

Charles

gravaris2

gravaris3

gravaris1


Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Dimanche 3 Mars, faute de collègue pour des projets plus rock n'roll, visite à skis du secteur du Signal du Bassia ou Bassia de Hèches. Pour rester dans la veine de la veille, itinéraire recto verso entre pentes sud et nord. Départ de Payolle skis aux pieds. Après avoir remonté la piste du Hourc et dépassé le col de Beyrède, la montée au sommet passe plus à gauche que l'été (expo sous des grosses corniches plein soleil). Du sommet, run dément jusqu'au col de Castillon dans une poudre bien sèche sur 20/30 cm. L'itinéraire suit la ligne naturelle du vallon, on le découvre au fur au mesure du fait de ressauts raides dans le haut et de la forêt en bas mais ça ski vraiment très bien. Une étroiture (ou les plus c..us pourront tirer une droite sur 10 m dans du 30° - moi je l'ai pas fait ! -) met un peu d'ambiance le tout suspendu au dessus de la plaine. Repeautage par les croupes bordant la descente à l'E. Re-sommet et descente des pentes SW du Cap de Castillon en neige transfo toute lisse, nickel. Du col de Beyrède retour par la piste de l'aller, pas trop besoin de pousser. Secteur très calme avec du potentiel, je me suis régalé !

bassia7

bassia5

bassia4

bassia13

bassia3

bassia8


Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés